L’éveil du printemps : prenez soin de vous

Depuis le 20 mars, jour de l’équinoxe, le printemps est là et avec lui un souffle de renouveau. Bourgeons et fleurs, ciel qui s’éclaircit, air qui se réchauffe : la nature s’éveille et diffuse une puissante énergie de création. Comme elle, notre corps se réveille, nos perspectives se redessinent. De notre état d’esprit à nos mouvements, de nos assiettes à nos peaux, voici quelques pistes à explorer pour accompagner cet élan printanier de bien-être.

 

RETROUVER LA NATURE, MEME 5 MINUTES. 

La nature a toutes les ressources pour se révéler et nous aussi. Il était si bon de rester au chaud cet hiver pour se reposer, il est primordial de remettre le nez dehors. La nature est une merveilleuse enseignante qui nous connecte à nos sens et à notre intuition. Regardez-la, écoutez-là, inspirez-vous d’elle et de son énergie de renaissance. La meilleure façon de le faire, c’est de s’accorder ne serait-ce que 10 min par jour en sa compagnie. 

  • Le matin : ouvrir les fenêtres en grand et laisser l’air circuler. Non seulement cela aère vos pièces de vie mais aussi votre esprit.
  • Étirements, yoga, méditation : n’hésitez pas à dérouler vos tapis dans un parc, votre jardin, sur une terrasse, un balcon, ou devant la fenêtre ouverte afin de profiter de la lumière naturelle.
  • Pour ressentir l’énergie de la nature et de la terre, rien de tel que de mettre les mains et les pieds dedans. À vous les promenades dans les parcs, les champs, les forêts, pour respirer le grand air, se ressourcer, et faire le plein de la si précieuse Vitamine D. Vous vous demandez si une supplémentation est nécessaire ? La réponse est oui mais de façon adaptée. C’est le moment aussi de planter des graines et ça peut commencer par un pot sur le balcon, ou en s’inscrivant à des jardins participatifs et du co-jardinage.

 

 

RELANCER VOTRE ORGANISME 

Comme la sève qui monte dans l’arbre, notre corps et notre esprit ressentent une poussée d’énergie au printemps. Une bonne nouvelle qu’il est nécessaire d’accompagner pour ne pas se retrouver à plat fin avril.

  • En médecine traditionnelle chinoise, le printemps est associé à l’organe du foie. C’est l’un des principaux émonctoires du corps, c’est aussi l’un des plus sensibles à l’encombrement. En cas de foie surchargé, troubles digestifs ou menstruels, migraines, problèmes de peau ou irritabilité (le foie étant lié à l’émotion de la colère) & cie s’invitent. Si l’époque incite à la détox, avant de se jeter sur les cures à base de chardon-marie, artichaut, desmodium, etc, faites appel à un acupuncteur (par exemple Antoine Mocquet, 06 63 05 73 67), un naturopathe, ou un réflexologue, qui pourront observer votre énergie vitale, la relancer si nécessaire et vous apporter des conseils adaptés.
  • Pour soutenir les processus naturels de circulation et d’élimination du corps : brossage à sec à la maison en veillant à stimuler les ganglions lymphatiques histoire de ne pas juste supprimer les peaux mortes, drainage lymphatique ou madérothérapie sont des alliés de la saison.
  • Si le corps a parfois besoin de s’alléger, l’esprit aussi. Envies de changements, nouveaux projets en tête ? Pour semer des graines sereinement et se lancer avec confiance, pourquoi ne pas essayer une séance de Theta Healing afin d’apaiser peurs et fausses croyances ou bien du Neurofeedback NeurOptimal® (ici avec Sandrine Pigeon qui se situe à Paris 12e), une méthode douce et globale qui optimise l’auto-régulation du cerveau.

 

VITALISER SON ASSIETTE

Après l’orange des courges et des clémentines, le vert fait son grand retour. Artichauts, branches de céleri, épinards, cresson, ail des ours, asperges… Hormis leur goût délicieux, tous ces aliments ont le net avantage d’être riches en eau et en chlorophylle, de “nettoyer” naturellement le corps et de lui apporter les nutriments essentiels à la saison. Vitamines A, C, E et K, minéraux, fibres, acide folique & co, ces merveilles de nos marchés renforcent l’organisme, boostent le système immunitaire, tout en égayant nos assiettes et notre humeur. Afin d’en profiter pleinement, inspirez-vous des recettes de la solaire et ultra créative Angèle Ferreux Maeght et optez pour une cuisson douce à la vapeur avec le Vitaliseur de Marion.

 

 

 

BYE BYE CAFE ET SUCRE, HELLO MIEUX-ETRE 

Café et sucre. Si ces deux mots sont synonymes de réconfort, ils peuvent aussi être sources de déséquilibres (inflammation, impact sur le SPM, coups de boost, puis gros coups de pompe, etc…). Un de leur point commun ? Créer des pics de glycémie (évident pour les aliments à indice glycémique élevé, moins pour le café, et pourtant le pic de cortisol post-café entraîne une hausse de la glycémie). Des alternatives comme le Herbal Koffee de Cosmic Dealer nourrissent une énergie durable et une meilleure digestion. Quant au sucre, celui que l’on voit, celui qui se cache là où on ne l’attend pas, une pause de quelques semaines permet d’adopter de nouvelles habitudes de consommation. À partir du mois d’avril, la naturopathe Déborah Moreau propose des sessions de “Sugar Break” avec recettes, conseils et un accompagnement en groupe. 

 

CONTINUER A PROTEGER SON IMMUNITE 

Qui dit changement de saisons, dit fatigue passagère, maux qui traînent et potentielles allergies. De nouveau, consulter un spécialiste peut s’avérer nécessaire durant ces périodes, se constituer une trousse avec quelques indispensables à la maison aussi. Citons par exemple les poudres à base de plantes adaptogènes d’Hygée, les ampoules de propolis d’Apicia, l’huile végétale de nigelle, un antihistaminique naturel qui atténue les symptômes des allergies si l’on consomme 1 c. à café deux fois par jour (à commencer en amont), ou encore l’ortie (en tisane) riche en vitamine C. 

 

 

 

INVITER LE MOUVEMENT, OU QUE L'ON SOIT

À chaque cycle sa dynamique. Au printemps, des envies de s’étirer, de se renforcer sans trop forcer et d'accélérer le mouvement émergent. Pour cela, voici quelques conseils :  

  • En yoga, de nombreuses postures (asanas) sont au diapason avec les besoins de la saison. Dédiée à l’énergie bienfaisante du soleil, Sūryanamaskāra ou “salutation au soleil” est riche de bénéfices. Guidé par une respiration consciente, l’enchaînement de 12 postures dans un flow continu, assouplit la colonne vertébrale et la mobilité articulaire, tonifie le corps tout en calmant l’esprit. La saison est aussi aux torsions (chien, triangle, angle étiré, demi-lune,etc…), idéales pour masser, essorer, stimuler les viscères et les organes digestifs et ainsi participer à une détoxication post-hivernale de l’organisme. Quant au pranayama, Kapalabhati et Bhastrika sont indiqués pour vivifier et faire monter l’énergie. Pratiquer en solo c’est bien, avec un professeur(e) aussi si le besoin s’en fait ressentir.
  • Enseigner le pilates tout en accompagnant ses élèves vers plus de connaissances et d’autonomie, inciter à s’écouter sans dépasser les limites de son corps, transmettre dans la joie et la bonne humeur : le Pilates avec Ingrid Marchais c’est beaucoup de bonheur et c’est possible dans des studios de yoga à Paris dont Bandha mais aussi chez soi. Chaque semaine, Ingrid propose des cours en visio, encadrés avec beaucoup de soin qui sont disponibles pendant 7 jours, pour pratiquer où et quand on veut.
  • Créé par le chorégraphe Ohad Naharin, le Gaga est un langage du mouvement qui se déploie en salles ou online. Durant une heure d’improvisation guidée, cette danse qui oscille entre lenteur et rapidité, légèreté et pesanteur, active chaque millimètre du corps, réchauffe, libère les tensions et procure un sentiment global de liberté et de mieux-être où l’on reconnecte vraiment avec soi et ses sensations. Essayer c’est en général y retourner très vite !

 

 

 

NE PAS OUBLIER SA PEAU 

Un soleil qui réchauffe et des contrastes de températures plus doux ne signifient pas pour autant qu’il faut négliger l’hydratation de sa peau. Au contraire, entre l’hiver qui tiraille et l’été à préparer, au printemps, l’épiderme nécessite un soin tout particulier dont voici quelques clés.

  • Peaufiner sa routine avec bien entendu une hydratation quotidienne à la texture plus légère mêlant un sérum + une crème à appliquer matin et soir. Sans oublier le corps qui a besoin d’être nourri, notamment sur les zones plus sèches comme les coudes et les genoux.
  • 2 ou 3 fois par semaine, procéder à un nettoyage en profondeur grâce à une formule exfoliante douce qui nettoie et équilibre le microbiote cutané + compléter par un soin clarifiant afin de dégriser le teint.
  • Dès maintenant, commencer à préparer sa peau pour le soleil, en faisant le plein de vitamine A que l’on trouve par exemple dans les œufs entiers et les légumes verts + privilégier les légumes colorés riches en bêtacarotène et anti-oxydants (jus de carottes, mangues, etc…)
  • Petit à petit développer de nouvelles gestuelles de soins avec le yoga du visage ou l’auto-massage du visage, même 5 minutes par jour, c’est déjà très bien.

 

 

 

 FAIRE LE FAMEUX MENAGE DE PRINTEMPS 

Cette saison, l’humeur est aux graines que l’on plante, au propre comme au figuré, et autant semer sur un terrain fertile. Pour cela, rien ne vaut un bon ménage de printemps : trier les photos de son téléphone, vider sa maison du trop-plein, réorganiser ses affaires et ses priorités. Autant d’actions qui soutiennent la clarté d’esprit et l’action. Faire appel à une architecte d’intérieur holistique peut aussi vous guider à travers le lien entre votre lieu de vie et vos territoires intérieurs.

 

S’ECOUTER, TOUJOURS ET ENCORE 

Ce sera le mot de la fin, mais souvent c’est le début d’un renouveau : s’écouter est essentiel. Vous avez besoin de récupérer, n’hésitez pas à faire une micro-sieste. Vous avez l’esprit embrumé et envie de respirer, parfois il suffit de danser quelques minutes ou de marcher pour remettre du mouvement dans le corps et dans les idées. Vous avez besoin de parler, appelez un ou une amie. Vous avez besoin de temps, prenez-le !

 

 

 

Rédaction : Marie Mersier